Une alimentation riche en nutriments nous aide à rester fort et en bonne santé.

Une réaction très courante dès qu’un diagnostic d’hémochromatose est posé est de ne pas consommer d’aliments riches en fer.

C’est normal de se sentir anxieux dans cette situation. Voici quelques questions qu’on peut se poser au niveau alimentaire quand on a trop de fer :

  • Comment ma vie va-t-elle changer ?
  • Qu’est-ce que je dois abandonner ?
  • Je ne pourrai plus jamais manger de steak ?
  • Dois-je devenir végétarien ?
  • Dois-je vraiment arrêter de manger des aliments sains comme les épinards ou les oranges ?
  • Qu’est-ce que je peux manger ?

Les aliments qu’il faut absolument éviter quand on a trop de fer !

  • Éviter les suppléments de fer
  • Éviter les fruits de mer crus
  • Éviter ou réduire strictement la consommation d’alcool

Les suppléments de fer contiennent souvent des niveaux de fer beaucoup plus élevés que les aliments.

De plus, un supplément de fer est souvent créé pour une absorption maximale – c’est la dernière chose dont nous avons besoin !

Les fruits de mer crus et l’hémochromatose ne se mélangent pas. Une bactérie appelée Vibrio Vulnificus est présente dans les fruits de mer crus et prolifère dans un environnement trop ferrugineux. Bien que très rare, cette bactérie peut causer de graves complications pouvant même aller jusqu’au décès.

L’alcool peut compromettre la santé de notre foie, qui est l’organe le plus sensible à la surcharge en fer. De plus, l’alcool a pour effet d’augmenter l’absorption du fer par les aliments. La combinaison peut être très sérieuse.

Aliments riches en fer à limiter

  • Aliments contenant du fer hémique
  • Aliments ne contenant pas de fer hémique
  • Aliments enrichis de fer
  • Le fer hémique est dérivé d’aliments d’origine animale et le fer non hémique est dérivé d’aliments d’origine végétale.

En savoir plus sur la présence de fer Heme et non Heme dans les aliments : http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2003/mag0110/dossier/nu_6341_fer_et_fer.htm

Éléments nutritifs spécifiques à limiter

Encore une fois, même si cela semble évident, assurez-vous de ne pas prendre de suppléments de fer ou de suppléments contenant du fer.

Les nutriments suivants améliorent spécifiquement l’absorption du fer par les repas. Qu’il s’agisse d’aliments ou de suppléments, il faut prendre soin d’éviter ces nutriments lorsque l’on consomme des aliments riches en fer :

  • Vitamine C
  • Bêta-carotène

Bien que le fer, la vitamine C et le bêta-carotène soient tous des nutriments essentiels dont nous ne pouvons nous passer, une combinaison de ces vitamines et minéraux en même temps peut avoir un effet additif sur l’absorption du fer.

Faites de votre mieux pour obtenir votre vitamine C et votre bêta-carotène TOTALEMENT de l’ingestion de fer.

 

En savoir plus sur l’hémochromatose :

https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/hemochromatose-FRfrPub92.pdf

https://www.hemochromatose.fr/definition

Pin It on Pinterest

Share This